Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Électrosensible : qui sont ces personnes ? Est ce une maladie imaginaire ?

Le terme d’électrosensibilité est un terme de plus en plus récurent aujourd’hui. Se présentant comme la maladie du siècle, ses symptômes sont bien réels mais pourtant, pas encore établis selon un consensus permettant de réaliser un diagnostic précis, ou un recensement du nombre de cas. Pourtant, les chiffres annoncés son effrayants. Rien qu’en France, plus de 3.3 millions de personnes se diraient électrosensibles selon leurs autodéclarations. Pour en savoir plus sur cette pathologie, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir, ainsi que les moyens de vous en protéger.

Qu’est-ce que l’électrosensibilité ?

Son appellation ne laisse aucun doute sur la source de cette pathologie. En effet, les spécialistes parlent de sensibilité accrue aux ondes même lorsque ceux-ci ne dépassent pas le taux et les normes en vigueur. Elle se présente chez certaines personnes par l’apparition de certains symptômes. Quels sont-ils ? C’est ce que nous allons voir sur ce site aujourd’hui. Cette réalité encore méconnue de bien des personnes en fait pourtant plusieurs victimes. Ce que l’on appelle un électrosensible, un électro-hypersensible ou EHS.

Donc, que ressent un électrosensible ?

Un électrosensible est une personne souffrant d’hypersensibilité due aux ondes électromagnétiques présentes dans son environnement. Ces ondes peuvent provenir d’appareils comme le smartphone ou encore, les appareils électroménagers. Aujourd’hui, nous vivons dans un monde ultra connecté. De ce fait, des ondes sont très fréquemment émises, même lorsque nous ne faisons aucune requête, elles servent alors à s’assurer de la disponibilité et de l’état de marche des produits.

Électrosensible

Une personne électrosensible aura tendance à ressentir certains symptômes tels que :

  • Des irruptions cutanées, des rougeurs, des picotements ou des sensations de brûlures ;
  • Des maux de têtes, des acouphènes, des nausées, des troubles digestifs et parfois même des vomissements ;
  • Des troubles de la mémoire ou de la concentration sont très souvent observés.

Sans oublier les troubles du sommeil, l’agitation, les insomnies ou encore l’état dépressif ou d’anxiété générale. Ces symptômes sont ressentis sans qu’il n’y ait forcément de provocateur ou de source apparente, mais qui restent tout de même très gênants pour eux. Cela en devient même exacerbant.

Ces symptômes sont réels mais sont tout de même inexpliqués. Les études faites jusqu’ici ne présentent aucune preuve qui pourrait établir une certaine relation de causalité entre ces symptômes et la source directe accusée, les ondes électromagnétiques.

Combien de personnes électrosensibles aujourd’hui ?

Comme aucun consensus n’a été établi pour effectuer un recensement précis et que les critères de diagnostic sont encore assez vagues, on ne peut se prononcer de manière exacte sur le nombre de personnes touchées par cette pathologie. En revanche, des estimations ont été faites un peu partout dans le monde, et on estimerait à plus de 3.3 millions de personnes touchées rien qu’en France. Soit un total de 5 %, ce qui est considérable !

Même si les souffrances et les douleurs au quotidien formulées par les électrosensibles représentent une réalité vécue et des difficultés au quotidien, les organismes spécialisés continuent de nier cette réalité. Ils la lieraient même à des troubles psychologiques ou somatiques sans pourtant nier la vérité de ces symptômes ressentis.

Laisser un commentaire