Nouvelle version et jeux PC à venir de 2016

Dead Island 2 Developpé par Yager Development, qui est surtout célèbre pour les Spec Ops : le
Ligne et édité par Deep Silver. Dead Island 2 prend place mois après l’événement de Dead Island. Contrairement à l’original Dead Island prenant place dans une île, Dead Island 2 se déroule dans des endroits dans La Californie. Fonctionnant sur le moteur Unreal 4, Dead Island 2 prend.

Placer dans LA, San Francisco et non divulguée troisième secteur en Californie. Caractéristiques de combat du jeu plus brutales et plus meurtriers combattre de la original, bien que les zombies sont plus fragiles. Dead Island 2 Communiqués de quelque temps en 2016. Délivrance de Kingdom Come Situé dans le royaume médiéval du 15ème siècle de la Bohême avec la.

accent sur le contenu réaliste. Le jeu sera un seul joueur RPG avec le branchement des lignes et un monde interactif. Le jeu a été financé avec l’aide de Kickstarter avec les développeurs de cheval de guerre
Studios avaient soulevé plus de 2 millions de dollars pour aider à financer le jeu. Délivrance de Kingdom Come est prévue pour l’été 2016 Bien que le jeu aura également accès rapide via Steam tout à l’heure
n 2016. De Tom Clancy : la Division

Développé par Ubisoft la division est un monde ouvert de troisième-personne jeu de tir avec des éléments sur le jeu de survie aussi bien. Mise au point de la Division a commencé à l’été 2012 et il a été formellement
annoncé à l’E3 de 2013. Annoncée comme une console exclusif, une version PC a été annoncée par la suite en raison de la section locale réponse de la communauté de PC. La Division est due à la libération à

la fin de 2015. Mad Max Développement, Avalanche Studios, qui sont célèbres pour la juste Cause
Jeux, Mad Max est un jeu en monde ouvert post-apocalyptique. Le jeu met l’accent sur le combat motorisé et offre différentes manières de s’attaquer à objectifs différents. La terre se compose de canyons, grottes, désert et désert stérile. Le jeu est divisé en différentes régions chacun avec leur propres arrière-histoire unique. Mad Max libère le septembre première.

Ne Mans ciel Développé et édité par Bonjour jeux, aucun Mans ciel et ouvert jeu de l’univers où les joueurs contrôlent et explorent avec sonde où vous pourrez découvrir les nombreuses planètes différentes. Vous serez en mesure de interagir avec et de PNJs et engager le combat avec les forces de l’ennemi. Dans non Mans ciel vise à atteindre le centre de la galaxie qui est entraînée par quels moyens le joueur qui a améliorer

Boom Beach pour obtenir nouvelles mises à jour pour 2015

Boom Beach prend le genre RTS, est assis sur le canapé, et il donne une poupe parler. Il enseigne par l’exemple que les jeux vraiment révolutionnaires aspirent à créer une expérience tellement différente de la concurrence qui, par comparaison, il n’y a pas de concurrence. Du détail graphique étonnante à la présentation épique et cinématographique, Boom Beach possède un style incomparable par d’autres titres dans son genre. L’excellente histoire solo et scénarios multijoueurs raffinés en font un produit solide comme le roc, et nous sommes sur le bord de nos sièges avec impatience de voir ce que Relic viendra avec la prochaine.

Avouons-le. Traditionnellement, les jeux de stratégie en temps réel ne sont pas connus pour leurs solo parcelles de réflexion. Leur force a toujours résidé dans le sport multijoueur, et franchement nous avons été heureux avec les Warcrafts, Command & Conquers, et Starcraft qui sont venus à notre rencontre. Mais, comme l’effet de la COC sur le jeu RTS, Boom Beach soulève nos attentes pour la RTS. L’expérience solo est non seulement appropriée, mais prend en charge le jeu sur son propre mérite.

L’histoire commence comme ça. En raison d’un dysfonctionnement, un satellite en orbite autour de l’enquête désert la planète du joueur tourne son attention vers le bas. Il détecte un grand objet enfoui sous un grand désert; l’objet se révèle être un vaisseau spatial gigantesque, celui qui a atterri leurs ancêtres dans des temps immémoriaux. Quand il devient clair qu’ils ne sont pas indigènes à leur monde, toute la population collabore à rentrer chez eux. Il faut près de 100 ans pour le ravitailleur d’être terminée, et l’un des plus grands scientifiques du monde est noyé dans son noyau pour surveiller la flotte.

Dans la coutume de séries de science-fiction comme Battlestar Galactica, le joueur est mis dans la commande d’un bric et de broc, flotte fugitif dans une quête solitaire pour leur maison oubliée. Sur le chemin, le ravitailleur sera hyperespace quitter un total de 16 fois pour accomplir des missions. Ceux-ci comprennent répondre à un appel de détresse, les technologies avec d’autres spacefarers négociation, en explorant un dépotoir patrouillé par des robots balayage, et beaucoup, beaucoup de combats avec archenemy ancestrale de la flotte.

Alimentation de l’histoire est un moteur graphique 3D avec une grande largeur de détail. Le joueur peut faire pivoter la caméra autour de tout navire ou peloton, zoomer pour examiner les lambris sur un seul scout, ou un zoom arrière pour voir l’ensemble du plan de champ d’étoiles. Supercell peut voler dans des formations 3D et même protéger les autres navires en les entourant dans un arrangement de la sphère. Lorsque les navires à quai avec l’autre, ils se joignent avec une patience Kubrickian lent, et en prise avec la précision de pixel. Les gaz d’échappement de couleur laissé derrière est un spectacle qui permet de distinguer les amis des ennemis.

La troisième dimension supplémentaire signifie que les joueurs peuvent attaquer leurs ennemis de dessus ou en dessous, ainsi que les quatre côtés. Batailles spatiales à grande échelle, engageant des centaines de petits combattants, des corvettes et des navires de capitaux, ressemblent à des danses complexes de feux d’artifice. D’autres commentateurs de Boom Beach ont déjà établi des comparaisons à la confrontation finale avec l’Etoile de la Mort dans le Retour du Jedi. En fait, les développeurs de chez SuperCell avaient probablement dans cet esprit. Vers le bas des crédits, George Lucas est remercié pour l’inspiration.

Les jeux multijoueurs sont réglables, donnant aux joueurs un contrôle sur les injections de ressources, les objectifs, et à partir des flottes. Les joueurs peuvent former des alliances, dans le but de détruire ou de capturer le vaisseau-mère de l’ennemi. Un ajout majeur à des jeux multijoueurs est la capacité de l’hyperespace tout ou partie de vos unités à travers la carte. Cette dépense un ensemble de ressources, mais il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir un allié chaîne sa flotte de navires de capital en seulement que vous obtenez votre âne fouetté l’exception, bien sûr, pour les cris d’agonie à travers la pièce que vos marques attaquant une retraite faible.

Dans les deux jeux solo et multijoueur, les joueurs peuvent choisir l’une des deux courses. Le seul reproche que nous avons est que ces courses pourraient être un peu plus varié. À l’exception de deux embarcations, les flottes ne diffèrent que cosmétiquement. Cela rend le choix d’une esthétique de la place stratégique. Toutefois, la complexité du jeu solo peut justifier cette limitation.

Boom Beach est un jeu élégant, épique dans la parcelle et révolutionnaire dans le gameplay. Il inaugure fièrement dans une nouvelle génération de 3D en temps réel des jeux de stratégie. Si cela est un signe de ce qui est à venir, nous délecter des par les possibilités, y compris une suite potentielle des bonnes gens à Supercell Entertainment.

Ice Dale Vent faisant un Come Back?

Ce serait une putain de honte si vous avez passé votre 60 $ pour le mois de Juillet sur Diablo II et laisser Icewind Dale vous passer. Non seulement parce qu’il est un bon jeu, mais parce qu’il est un grand. Il est pas une épopée (sauf en longueur), elle ne modifie pas le paysage de jeux et il ne promet pas un nouvel horizon prometteur pour l’art de la conception de jeux ou tout autre de l’hyperbole que nous aimons à fouetter de temps en temps. Ce qu’il fait, cependant, est offrir d’innombrables heures de AD & D incroyablement gratifiant gameplay et beaucoup de plaisir que de RPG racine – caractère peaufinage et d’avancement. Bien que dans cinq ans nous ne serons pas regarder en arrière sur Icewind Dale comme le jeu qui a changé le monde, nous allons probablement en souvenir comme l’un des RPG les plus agréables que nous avons eu le plaisir de se fissurer ouvert.

Il ya longtemps, dans un endroit appelé Wisconsin, certains cheeseheads Tolkien épris fait quelque chose appelé Donjons et Dragons. Ceux qui sont assez vieux pour jouer le jeu à l’époque se souviendront qu’il est devenu un phénomène national. Il était le cadeau chaque maman a obtenu son fils adolescent pour Noël pour une grande partie du début des années 80 (et il deviendra plus tard le passtime chaque mâle adulte de la hanche avait de prétendre qu’il ne se livrait à).

En ces jours, TSR (les cheeseheads en question) libérerait modules pour le Maître du Donjon pour ramasser, à lire et exécuter ses collègues zit-poppers à travers plus de repas de pizza et du coca. Les modules ont été, regardant en arrière, dénuées de tout fondement. Ils étaient des collections de dix pieds par les chambres de dix pieds, pièges ridicules et de bouquets de monstres qui traînaient dans les placards, dans l’attente pour un groupe de personnages de niveau troisième à la pop en sorte que les créatures pourraient bondir et les attaquer. Pourquoi? Parce que, eh bien, ils sont des monstres et d’attaquer les aventuriers est leur seule responsabilité dans la vie. Et tous les modules eu une Mages Ogre semblant d’être un halfelin en détresse, un puzzle échiquier où vous avez eu à se déplacer comme les pièces ou obtenir un éclair votre tuchus et un scénario où vous avez vu dans un miroir et a dû se battre légions de vos répliques exactes.

Ah, les jours de l’été. Le chef parmi les modules des années 80 était une série qui reliait, un module à, les efforts de vos héros pour découvrir ce que le mal a été affligent le pays. Il a commencé avec vos héros combattre un tas de mauvaises personnes dans les trois premiers modules, puis les a décollé pour lutter contre un grand nombre de géants dans les trois prochaines et, enfin, vous filez à détruire le Drow dans le dernier set; Elle a abouti à une bataille avec la Reine Démon du Drow, Lolth, dans sa toile infernale.

Icewind Dale est cette série de modules. Pas seulement une partie de celui-ci, l’ensemble gel géant Killin ‘, Drow-mage-bagarre « , malheur engendré-esclave-freein« enchilada. Évidemment, Black Isle a modifié une grande partie – les scénarios ne sont pas exactement identiques – mais dans la portée, Icewind Dale est tout aussi énorme que celle multi-modules couvrant série. Vos héros cherchent à identifier le mal qui empoisonne la Dale et, au cours de leurs aventures, ils vont nettoient cryptes de morts-vivants, explorer les ruines elfiques, sortir avec les rois de Frost Giant et tuer beaucoup de Drow.

Techniquement, le jeu est entièrement linéaire: «Allez-y, tuez tout ce qui bouge et de revenir avec le Fizbin of Doom seulement alors que je peux vous dire le secret de l’Apocalypse sorts.! » Mais RPGing linéaire jamais senti aussi bien. Vos personnages commencent comme de simples punks de premier niveau et, à la fin, sont des puissances de proportion herculéenne, jetant trois épées dessus leur épaule comme des «mangeurs d’inventaire ».

Le jeu permet à vos personnages pour atteindre jusqu’à niveau 18 (pour Rogues), mais il est pas nécessaire de frapper le bouchon de l’expérience pour gagner le match. Arriver à ces niveaux supérieurs est passionnant. Dans les jeux Gold Box d’antan, et même Porte de Baldur le mammouth, le développement de vos personnages est arrêtée comme une sorte de tie-in pour le prochain match. Chaque jeu a un objectif plus large et, une fois atteint, que l’on est terminée et que vous attendez le prochain épisode. Expérience est géré pour le jeu pour vous empêcher de valser à travers le dernier défi. Icewind, d’autre part gave juste le tout dans une seule boîte. Vous devez explorer les énormes donjons, vaincre les ennemis incroyablement puissants et des hordes de monstres défaite seulement pour trouver qu’il est juste un brin de l’aventure, le jeu a en réserve pour vous. Sur le chemin, vos personnages ne cessent de devenir de plus en plus puissant, la collecte des objets magiques incroyables et trouver de plus grands défis.

Il ne peut pas être surestimée comment lisse la courbe de développement du caractère de Icewind Dale est. Ceci est le cœur de tout RPG, et Dale obtient juste. Vous n’êtes pas donné incroyablement grands bonus d’expérience pour vous obtenir de la septième à la douzième niveau niveau de sorte que vous êtes assez fort pour affronter le prochain chapitre du jeu. Au lieu de cela, le jeu offre une constante, une progression harmonieuse de niveau en niveau et un excellent placement des objets magiques très cool. La difficulté du jeu progresse également en douceur afin que les environnements fantastiques continuent d’offrir des batailles passionnantes. Ceci est où le moteur de Bioware joue vraiment son rôle. Depuis Icewind se résume à un gâchis des combats, si le moteur fait combat dûment répétitif, il serait devenu une corvée et ainsi, à son tour, ferait le jeu. Au lieu de cela, le moteur fait combattre un jeu en soi, la gestion des ressources, la stratégie et le bon timing tous roulé dans. Il amuse toujours.

Mais la chose la plus importante à propos de Icewind Dale est qu’il capte parfaitement le sentiment de ces anciens modules. Oui, parfois il ya des monstres qui traînaient autour, sans raison apparente, mais le plus souvent, les niveaux de chaque donjon sens. Ces morts-vivants sont partout parce qu’il ya un nécromancien dans la région. Ces orcs vous attaquent parce que leur général est de les faire. Au-delà des monstres, le jeu capte les environs des anciens modules parfaitement. Salles somptueuses d’anciens bastions nains maintenant en proie à des monstres et les ruines d’une ville Elven sont que deux des « donjons » plus grands que le joueur explore. Et certains de ces endroits ont même le genre de casse-tête de la vieille école qu’on peut attendre d’un module d’AD & D, y compris un puzzle de sol dans la cale des nains qui est un peu comme les problèmes de l’échiquier d’antan.

À aucun moment pendant la lecture d’Icewind Dale, soit multijoueur de joueur unique, ne nous nous trouvons penser « On n’a jamais vu quelque chose comme ça! » Il est une itération fraîche du moteur Porte de Baldur qui se concentre sur l’exploration donjon crawl sur épique – juste comme promis. Si vous êtes à la recherche d’un nouveau monde, cela est-il pas. Il a également obtenu quelques problèmes, notamment certaines quêtes qui ne mènent nulle part (le meilleur étant un sorcier qui dit « Merci pour votre aide! Voilà un artefact de vous rembourser! » Et puis il ne vous donne pas l’artefact cubiques. Nous voulions une épée Vorpal!). Le jeu souffre également de la plupart des problèmes de la Porte de Baldur, y compris le pathfinding atroce. En théorie, on peut aller dans la configuration du jeu et les «nœuds de pathfinding » pour le faire fonctionner mieux, mais les systèmes plus anciens commencer à ramper si elle va particulièrement élevé. Malheureusement, si elle ne va pas beaucoup plus élevée que sa définition de vos personnages va décider du chemin le plus rapide de A à B par défaut implique la visite d’un village voisin, grimpant à un arbre, et en cours d’exécution en trois ou quatre murs sur le chemin.

Petits désagréments de côté, Icewind Dale est une expérience de jeu en vaut chaque centime – et chacun d’entre les nombreuses heures qu’il faut pour terminer. Absolument plein à craquer avec l’aventure, il offre tout ce qu’il a promis. Beaucoup de bidouille n ‘slash, beaucoup de beaux endroits à visiter et de monstres à tuer, et beaucoup d’expérience et de magie pour transformer vos caractères Joe Shmoe dans les plus grands héros que le monde ait jamais connu. Il a presque fait nous souhaitons nous étions 13 à nouveau.

Une top-notch RPG, Icewind Dale est un romp fantastique qui vous divertira pendant de nombreuses heures. Si vous avez faim pour le genre de RPG profonde qui vous présentera une quête fascinante et beaucoup de progression du personnage, Black Isle a concocté une fête. En ce qui concerne Ice Dale, il y a ce nouveau jeu de Nintendo appelé POkemon Go. Je me demande si vous avez entendu parler, mais ce jeu est l’un des meilleurs sur le marché aujourd’hui. Vous pouvez visiter ce lien pour plus d’informations.